REF: 11287

Manuscrit de la préface de Manon Lescaut, par Maupassant

Guy Maupassant (de) (Tourville-sur-Arques, 1850/1893)
Romancier français.

Type de document : manuscrit autographe signé

Nb documents : 1 - Nb pages : 10 pp. 1/2 - Format : 8 pp. in-folio (31 x 19,7 cm) et 3 pp. in-4 (27,3 x 19,8 cm)

Lieu : S.l.

Date : [1885]

Destinataire : Sans

Etat : Pliures centrales, minimes taches

Description :

Remarquable manuscrit de Maupassant, de sa préface à l’Histoire de Manon Lescaut et du chevalier des Grieux, de l’Abbé Prévost, paru à Paris chez Launette, en 1885. Ratures, corrections et ajouts.

Rarissime texte critique de Maupassant qui écrivit extrêmement peu de préfaces. Il rédige pour ce faire une étude littéraire, qui s’étend au rôle de la femme dans la société de l'époque.

Maupassant débute son texte par un passage misogyne, courant à son époque, qui réduit la femme à deux rôles bien distincts : l’amour et la maternité.

« Malgré l’expérience des siècles qui ont prouvé que la femme est incapable de tout travail vraiment artiste ou vraiment scientifique, on s’efforce aujourd’hui de nous imposer la femme médecin et la femme politique. La tentation est inutile, puisque nous n’avons pas encore la femme peintre ou la femme musicienne, malgré les efforts acharnés de toutes les filles de concierge et toutes les filles à marier en général qui étudient le piano et même la composition avec une persévérance signé d’un meilleurs succès […]. La femme sur la terre a deux rôles bien distincts et charmants tous deux : l'amour et la maternité […] ». Maupassant énumère les grandes courtisanes et de muses : Cléopâtre, Aspasie, Phryné, Ninon de Lenclos, Marion Delorme, Mme de Pompadour, Didon, Juliette, Virginie, etc.

Le reste du texte est consacré à un vibrant éloge du roman et de sa protagoniste, la femme type au yeux de Maupassant : « Puis voici Manon Lescaut, plus vraiment femme que toutes les autres, naïvement rouée, perfide, aimante, troublante, spirituelle, redoutable et charmante. En cette figure si pleine de séduction et d'instinctive perfidie, l'écrivain semble avoir incarné tout ce qu'il y a de plus gentil, de plus entraînant et de plus infâme dans l'être féminin. Manon, c'est la femme tout entière, telle qu'elle a toujours été, telle qu'elle est, et telle qu'elle sera toujours. Ne retrouvons-nous point en elle l'Ève du paradis perdu, l'éternelle et rusée et naïve, tentatrice, qui ne distingue jamais le bien du mal, et entraîne par la seule puissance de sa bouche et de ses yeux l'homme faible et fort, le mâle éternel ? […] ».

Il conclut : « […] ce livre demeure et demeurera par la seule force de la sincérité, par l’éclatante vraisemblance des personnages […]. Seule, cette nouvelle immorale et vraie [...] reste comme une œuvre de maître, une de ces œuvres qui font partie de l’histoire d’un peuple.

N'est-ce point là un éclatant enseignement, plus puissant que toutes les théories et que tous les raisonnements, pour ceux qui ont choisi l'étrange profession d'écrire sur le papier blanc des aventures qu'ils inventent ?».

Ce manuscrit servit à l’impression, comme le montrent des indications de typographe en marge. Il est conforme au texte imprimé, excepté certains paragraphes qui figurent ici dans un ordre différent et petites variantes. Mention autographe en marge du premier feuillet : « 3 épreuves en placard pour Mardi sans faute ».

Transcription avec variantes sur demande.

De la collection de Régine et Bernard Loliée.

Encre noire, pagination de 1 à 8 et de 1 à 3. Les feuillets 1 à 5 de la première liasse et les trois feuillets de la deuxième liasse sont du même papier, sans filigrane. Les feuillets 6, 7, 8 de la première liasse sont du papier différent, sans filigrane. Tous trois portent un timbre sec « [Gran]d HOTEL DE L’EUROPE dirigé par MARSEILLE – VENISE » ; leur côté gauche est coupé, le timbre sec est donc en partie tronqué. Sous chemise demi-maroquin noir moderne. Comme décrit ci-dessus, le manuscrit se compose de deux liasses : la première comprend 8 feuillets numérotés de 1 à 8, et la deuxième 3 feuillets numérotés de 1 à 3. A l’impression, le texte de la seconde sera inséré dans celui de la première.

11000,00

Ajouter à la liste de souhaits