REF: 6232

Louis Verneuil, réfugié aux U.S.A., poursuit son oeuvre théâtrale.

Louis Verneuil (Colin du Bocage dit) (Paris, 1893/1952)
Auteur dramatique, acteur et réalisateur, il fut l'un des rois du Boulevard des années 30.

Type de document : lettres autographes signées

Nb documents : 2 - Nb pages : 3 - Format : In-4

Lieu : New-York et Miami Beach

Date : 1940-[1942]

Destinataire : Simone Simon (1911/2005), actrice.

Etat : bon

Description :

Après la défaite de 40, Louis Verneuil se réfugie aux U.S.A. et poursuit son oeuvre théâtrale. «En collaboration avec René Rocher, du Théâtre du Vieux Colombier, qui est, actuellement, à Buenos Ayres, avec toute sa compagnie, je vais, probablement, organiser à New-York, une saison française. Accepteriez-vous, éventuellement, de jouer, avec nous, une pièce ou deux, choisies par vous dans mon répertoire ou celui de Rocher ? [...]». En voyage à Miami, il invite Simone Simon à le rejoindre avant sa saison au Canada. «Avez-vous vu, dans les feuilles publiques, que le soir même où nous assistions, consternés, à ces Neuf célibataires [Ils étaient neuf célibataires, film de Sacha Guitry], Victor Boucher mourait, à Paris, à l'âge de 64 ans et demi ? [le 21 février 1942] Gaston Dubosc, Morton, Gildès sont morts aussi, depuis qu'ils ont tourné ce film. Quatre sur neuf ! Personne ne va plus vouloir tourner dans les ouvrages cinématographiques de votre auteur habituel et préféré ! [...]». Il lui propose de tourner l'adaptation d'Arlette et ses Papas, avec Ronald Colman.

Une lettre à en-tête du Versaille Hôtel de Miami Beach.

180,00

Ajouter à la liste de souhaits