REF: 2150

L’orientaliste Eugène Burnouf correcteur de Biot.

Eugène Burnouf (Paris, 1801/1852)
Orientaliste, promoteur du bouddhisme, il réussit à déchiffrer la langue Zend.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 2 - Format : In-8

Lieu : Sans

Date : 06/04/1850

Destinataire : Rousseau, chef des travaux à l'imprimerie nationale.

Etat : bon

Description :

Une erreur s'est glissée dans le mémoire de Biot, qui doit être publié dans le Journal asiatique. Burnouf demande à Rousseau qu'il se mette en relation avec l'orientaliste Stanislas Julien. «Je m'en rapporte à vous pour lui faire cette demande de façon qu'il lui soit impossible de supposer qu'on a la prétention de réviser le fonds, c. à d. le chinois, après lui. Ma révision doit être ici plus attentive que de coutume, à cause de cette circonstance que l'auteur était un confrère qui nous a été enlevé avant le temps». Il demande qu'on lui adresse également les épreuves de son Tcheou Li. (Edouard Constant Biot (1803/1850), sinologue, fils de l'astronome).

Adresse au dos.

140,00

Ajouter à la liste de souhaits