REF: 11794

Lettres d’Edmond Texier à Joseph Autran

Edmond Texier (Rambouillet, 1815/1887)
Journaliste, poète et romancier français.

Type de document : lettres autographes signées

Nb documents : 7 - Nb pages : 26 pp. 1/2 - Format : Petit in-8

Lieu : Paris

Date : 1874-1877

Destinataire : Joseph Autran

Etat : Bon

Description :

7 lettres autographes signées du poète Edmond Texier, adressées à Joseph Autran et pour la dernière, à sa veuve.

Belle correspondance littéraire.

Texier rend compte de ses observations au sujet de poétesses françaises contemporaines : les Poésies de Louise-Victorine Ackermann "c'est un perpétuel blasphème mais quel talent" (30 avril 1874) ; la poésie de Marie d'Agoult "cette femme est une enygme [sic] encore plus indéchiffrable que vous ne croyez" (11 mai 1874) ; un pièce intitulée La Crèche "qui est un pur chef d'oeuvre. Tout y est : l'art, le sentiment, la musique, la philosophie, et je ne sais quoi encore, ce je ne sais quoi qui émeut et fait rêver" (17 mais 1874) ; il évoque André Chénier, Laprade, et Victor Hugo : "Hugo m'a proposé de me prendre en pension [...] le fait est qu'il donne au moins quatre diner par semaine, mais je me contente d'un simple repas par semaine à la table de cet immortel. Admirez, je vous prie, ma modération" (31 juillet 1876).

-2 mai 1877 : dernière lettre écrite après le décès d'Autran : " [...] En arrivant à Paris, j'ai trouvé votre lettre qui me donnait les détails de la dernière cérémonie. Depuis ce moment, il n'est pas de nuit où je ne revoie en rêve la grande allée au bout de laquelle s'élève cette petite chapelle vide naguère, aujourd'hui remplie. Je commence, du reste, depuis la mort d'Autran, à croire à une communication des âmes parties avec celles qui restent encore. Il m'arrive même assez fréquemment d'avoir comme de certaines visions de choses que je n'avais jamais eues auparavant. Tout cela n'est probablement que la conséquence de l'impression causée par la brusque nouvelle. La mort à la suite d'une maladie frappe moins que le coup subit [...]».

Encre noire sur doubles feuillets de papiers vergés filigranés "Original Turkey Mill Kent" (6), feuillet non filigrané. Enveloppes conservées avec timbres et marques postales.

350,00

Ajouter à la liste de souhaits