REF: 12167

Lettre de Vigny à Guiraud : « je dis à tout l’univers que je vous admire »

Alfred de Vigny (Loches, 1797/1863)
Romancier et poète français. Membre de l'Académie française (1845).

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 p. - Format : In-8

Lieu : S.l.

Date : S.d. [Novembre ou décembre 1823]

Destinataire : Alexandre Guiraud

Etat : Une pâle tache. Marge droite rognée avec légère atteinte au texte, sans gravité toutefois

Description :

Belle lettre d'Alfred de Vigny, adressée à son ami et confrère académicien, le poète Alexandre Guiraud (1788-1847) :

"Je vous ai lu hier toute la soirée chez Émile [Deschamps]. Certes je dis à tout l'univers que je vous admire parce que j'en ai toujours besoin après vous avoir lu. Si vous êtes aimable vous dinerez avec moi aujourd'hui. Je viens vous prendre à 5h et nous irons à Rodolphe ensuite, si nous pouvons nous y mènerons Émile. Ne vous engagez point pour vendredi, ma mère vous prie de passer la soirée chez elle et je l'ai laissée dans l'attente de votre petite personne [...]".

Lettre publié dans les Oeuvres complètes de Alfred de Vigny, Correspondance, (L. Conard, 1933, 1ère série, Volume VI, pp. 58-59). Il est précisé :  "Il semble que Vigny, permissionnaire de novembre 1823 à la fin de mai 1824, ait lu chez son ami Émile Deschamps la livraison de janvier 1824 de La Muse française : Guiraud avait publié de la prose et des vers, Nos Doctrines et l'Aumône". Il est également précisé :  "Rodolphe, ou Frère et Soeur, "drame" de Scribe et Mélesville d'après Goethe, se joue au Gymnase depuis le 20 novembre 1823".

Encre brune sur papier filigrané d'un large encadrement orné de feuilles, avec vergeures espacées au centre.

650,00

Ajouter à la liste de souhaits