REF: 5074

Les condamnés de Delémont saturent les prisons de Besançon.

Henri Joseph Wicka (Delémont, 1753/1837)
Magistrat, accusateur public et président du Tribunal criminel du Mont-Terrible (Suisse).

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 4 - Format : In-4

Lieu : Delémont [Suisse]

Date : 15/03/1796

Destinataire : Pierre Bénézech (1749/1802), ministre de l'Intérieur.

Etat : très bon

Description :

Lettre de l'accusateur public du tribunal criminel du département du Mont-Terrible, Henri Joseph Wicka, relative au lieu d'emprisonnement des condamnés du Mont-Terrible. Jusqu'à présent, tous étaient conduits dans les prisons de Besançon, mais il vient de recevoir une lettre du commissaire du pouvoir exécutif du Doubs, le priant de trouver d'autres prisons. «Je vous observe, citoyen ministre, que le tribunal criminel de ce département tient encore provisoirement ses séances dans la commune de Delémont, où il avoit été originellement fixé par les représentants du peuple en mission dans ce département lors de sa réunion. En attendant qu'une maison de justice et des prisons soient établies à Porrentruy, chef-lieu du département et que les réparations nécessaires pour y recevoir ledit tribunal soient achevées. Que la ville de Delémont, quoique placée au centre du département, est néanmoins d'un côté très voisine de la frontière, que les prisons qui se construisent à Porrentruy, quoique plus avancées dans l'intérieur, ne seront cependant pas assez éloignées des frontières pour être exemptées des dangers, que le représentant Richou a voulu écarter puisque les mêmes inconvénients se rencontrent à Besançon qui est plus dans l'intérieur que Porrentruy [...]. Wicka demande au ministre des directives pour trois cas de figure.

Datée du 25 ventôse an 4.

280,00

Ajouter à la liste de souhaits