REF: 12410

Ercole Consalvi, le signataire du Concordat, écrit à l’archevêque de Paris

Ercole Consalvi (Rome, 1757/1824)
Cardinal italien et secrétaire d'État de Pie VII.

Type de document : Lettre signée avec apostille autographe

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 p. - Format : In-folio

Lieu : Rome

Date : 25 novembre 
1820

Destinataire : Alexandre-Angélique de Talleyrand-Périgord, archevêque de Paris

Etat : bon

Description :

Lettre signée avec quatre mots autographes d'Ercole Consalvi, négociateur et signataire du Concordat pour le pape. Elle est adressée à
 Alexandre-Angélique de Talleyrand-Périgord, archevêque de Paris. En italien.

"I sentimenti di rispetto che nutro verso la Eminenza Vostra mi fanno incontrare con vero piacere la occasione
della ricorrenza del Divin Nascimento per avanzarle l’augurio di ogni felicità. Prego Vostra Eminenza di gradire questo mio officio unito alle proteste del mio profond’ossequio, mentre le bacio umilissimamente le
 mani [...]".

Traduction : "Les sentiments de respect que je nourris envers Votre Éminence me font saisir avec un vrai plaisir l’occasion de la fête de la Naissance Divine pour vous présenter mes voeux de bonheur. Je prie
 Votre Éminence d’agréer ce devoir conjointement à l'expression de ma profonde révérence, tandis que je lui baise très humblement les mains [...]".

Apostille autographe signée de Consalvi "Umilis. divotis. jervit. vero".

Le cardinal Consalvi menait alors une action diplomatique et politique importante en Europe. Il fut le signataire de nombre de concordats avec divers pays d'Europe.
 Alexandre Angélique de Talleyrand-Périgord fut été élevé à la
 dignité de cardinal en 1817 puis d'archevêque de Paris, en 1819.

Encre brune.

400,00

Ajouter à la liste de souhaits