REF: 5147

Le médiéviste Arthur Giry apprend la mort de son collègue Bouyer.

Arthur Giry (Trévoux, 1848/1899)
Historien médiéviste, paléographe, il est l'expert en écritures dans l'affaire Dreyfus et conclut à l'innocence de celui-ci. Membre de l'Institut (Inscriptions).

Type de document : lettres autographes signées

Nb documents : 3 - Nb pages : 5 - Format : In-8 et in-12

Lieu : Paris

Date : 1881-1897

Destinataire : Sans

Etat : légèrement poussiéreuses

Description :

Une lettre est relative à la création d'une société destinée à «être un contrepoids à l'influence délétère de la Société bibliographique». Dans une seconde, il apprend la mort de Jacques Marie Adolphe Bouyer (1842/1885), le jour même où il reçoit sa dernière lettre ; il donne des éléments biographiques pour rédiger une notice nécrologique. Une dernière concerne des tractations avec Christian Pfister.

Une lettre à en-tête de l'Ecole nationale des Chartes.

130,00

Ajouter à la liste de souhaits