30%
REF: 8041

Le général commandant la Corse prend des mesures pour armer l’île.

Jean-Jacques Ambert (Saint-Céré, 1766/1851)
Général d'Empire, gouverneur de la Guadeloupe.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 p. 1/2 - Format : In-folio

Lieu : Bastia

Date : 27/11/1798

Destinataire : Jean Gaspard de Vence (1747/1808), contre-amiral, commandant des armes à Toulon.

Etat : quelques rousseurs

Description :

Intéressante lettre du général Ambert, alors commandant en chef en Corse, sur la situation de l'île. Il remercie Vence d'avoir fait le nécessaire pour renvoyer sur les côtes de la Corse la felouque commandée par le citoyen Riouste. «Je vous en aurais remercié plus tôt si la tournée que je faisais au moment de l'arrivée de l'aviso ne m'en eut empêché. Le dernier bateau de poste arrivé hier nous a annoncé qu'on préparait à Toulon un nouveau convoi pour la Corse, je n'ai pas besoin de vous inviter à le faire accélérer ; je compte beaucoup sur vous à cet égard». Il le charge d'une commission, qu'il détaille, puis l'entretient de la situation de l'île : «Notre Corse est assez tranquille dans le moment actuel, quelques bruits sourds qu'il est impossible d'empêcher dans ce pays, circulent de temps en temps, en attendant nos ennemis sont comprimés et nous nous mettons en mesure ; nos golfes vont être bientôt en état de bien recevoir ceux qui voudraient s'y présenter ; dans quinze jours au plus, St Florent sera dans un état de défense assés respectable, nous ferons de suite travailler à St Florent. Le citoyen Gassin aura du vous écrire au sujet des vigies sur les côtes de cette isle, cet établissement devenait de la plus grande utilité, je vous invite à faire tout ce qui dépendra de vous pour presser l'envoi des objets nécessaires à ces établissements [...]».

Datée du 7 frimaire an 7. Adresse et marque postale au dos.

800,00 560,00

Ajouter à la liste de souhaits