REF: 5176

Le comte de Tavanes légifère sur le port des armes en Bourgogne.

Henri-Charles Tavanes (Saulx, comte de) (Lux, 1686/1761)
Lieutenant général du roi en Bourgogne, de 1736 à 1761.

Type de document : lettres signées

Nb documents : 2 - Nb pages : 5 - Format : In-4

Lieu : Dijon

Date : avril - mai 1751

Destinataire : Gay, à Bourbon-Lancy.

Etat : mouillure importante sur une lettre

Description :

Le comte de Tavanes, lieutenant général de Bourgogne, rappelle les règles de la prise d'armes par les habitants et le tir du canon, soumises à son autorisation. Il veut éviter tout abus, toute prise d'armes générale par les habitants. Dans les cas exceptionnels et d'urgence, il faut en référer à l'état major. «Il peut arriver des cas pressés où pour le bien et l'utilité de la ville et pour arrêter quelque désordre, il convient de mettre quelques habitants sous les armes, les armes devant prêter main forte à la justice ; ces cas arrivant, si vous avés dans votre ville, un état major, soit un lieutenant du roy ou un major, comme ils ont le commandement des armes, vous devés vous adresser à luy pour les prier de les faire prendre ; ils ne peuvent ni ne doivent le refuser dans ces cas sur votre réquisition [...]. Il y a bien des villes où lors des Te Deum, on fait prendre les armes aux habitants, ce qui ne doit pas être quand la lettre du Roy ne l'ordonne pas et quand les ordres que je vous adresse en conséquence de ceux de Sa Majesté ne le prescrivent pas ; je vous prie que cela n'arrive plus [...]». Dans la seconde lettre, il accepte de mettre quelques habitants sous les armes pour la procession de la fête Dieu, à Bourbon-Lancy. «Vous pouvés en faire mettre un petit nombre, mais il n'est pas nécessaire d'y faire mettre tous les habitants».

Une lettre avec adresse au dos et cachet de cire (brisé).

380,00

Ajouter à la liste de souhaits