REF: 2484

L’Abbé Latouche rapproche le chinois de l’hébreu.

Auguste Latouche (abbé) (1783/1878)
Linguiste. Professeur d'Hébreu et de différentes langues orientales ou européennes, il avançait l'idée que toutes les langues, même le chinois, trouvaient leurs racines dans l'hébreu.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 - Format : In-4

Lieu : Sans

Date : 24/05/1850

Destinataire : Stanislas Julien (1799/1873), orientaliste, membre de l'Institut, professeur de chinois au Collège de France.

Etat : Déchirure à l’ouverture

Description :

«Cette langue antique que j'ai toute lue, en transcriptions, ce chinois inabordable... Mon âge (68 ans) ne me permet ni d'apprendre même 214 clés seulement, ni d'étudier sa partie phonétique, mais j'ai comparé chaque élément aux racines. J'ai écrit à côté la racine hébraïque correspondante et je crois que mon travail consciencieux pourrait éclairer [...]».
(C'est justement la phonénique, faisant défaut au linguiste, qui permettra de démontrer le non-fondement de sa théorie.

240,00

Ajouter à la liste de souhaits