REF: 13360

La Durenne décapité pour avoir volé du mobilier au château de Versailles

Type de document : imprimé

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 p. - Format : In-4

Lieu : Sans

Date : 10 janvier 1725

Destinataire : Sans

Etat : Quelques effrangures

Description :

Imprimé du "Jugement souverain de la Prévôté de l'Hôtel, qui condamne Jean de La Durenne, Ecuyer, d'avoir la teste tranchée" pour avoir été convaincu "du vol de franges d'or & d'argent par lui commis à trois différentes fois à plusieurs fauteuils & tabourets des grands appartements du Roi du Château de Versailles ; pour réparation de quoi il est condamné d'avoir la tête tranchée [...] sur un échafaud, qui à cet effet sera dressé sur la place du marché de la ville de Versailles [...]" ses biens seront confisqués, etc. Non rogné (petites effrangures).

Une note biographique manuscrite d'époque a été fixée par un onglet inesthétique. On y lit les raisons de sa condamnation et sa fin : gracié au pied de l'échafaud, il vit sa peine commuée aux galères à perpétuité et en fut si bouleversé qu'il mourut.

Rare document.

Provenance : deux cachets à l'encre violette de l'homme de lettres, poète et historien de Versaillais Auguste Jehan (1863-1943).

400,00

Ajouter à la liste de souhaits