REF: 12318

Jean Moulin intercède en faveur d’un réfugié fuyant l’Espagne franquiste

Jean Moulin (Béziers, 1899/1943)
Haut fonctionnaire et résistant français, inhumé au Panthéon.

Type de document : carte autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 2 pp. - Format : In-12 oblong

Lieu : S.l.

Date : 2 janvier 1940

Destinataire : Maurice Bellonte (1896-1984)

Etat : Bon

Description :

Nous sommes en janvier 1940. Par cette missive, Jean Moulin épaule ses amis, l'aviateur Maurice Bellonte et sa femme, dans leurs combats :

L'aviateur Maurice Bellonte, a sollicité son ami pour débloquer la situation d'un réfugié espagnol en plein franquisme. Moulin lui répond : "Je suis intervenu, mon cher Bellonte, en faveur de votre espagnol, mais j'ai bien peur qu'il n'y ait rien à faire....".

Raymonde Bellonte, née Lafon a expédié des marchandises en Angleterre au moment de la déclaration de guerre en 1939, et ces dernières sont bloquées à la douane. Moulin affirme "Voici une nouvelle correspondance qui me parvient du Ministère du Commerce au sujet des demandes d'exportation [...]".

Jean Moulin profite du courrier pour faire parvenir ses meilleurs voeux pour l'année 1940.

On joint le brouillon tapuscrit de la réponse de Bellonte. Ce dernier remercie son ami pour ses voeux, pour ses bons soins concernant la demande d'exportation de sa femme et pour avoir appuyé "énergiquement la nouvelle demande de licence qui vient d'être faite par MM. Jerrards & Co au Board of Trade [...]". Il termine son courrier par ces mots : "Merci de ce que vous avez bien voulu faire pour mon réfugié espagnol".

Les autographes de Jean Moulin sont d'une grande rareté.

Encre bleue sur papier fort. En-tête imprimé "Le Préfet d'Eure-et-Loir".

2800,00

Ajouter à la liste de souhaits