REF: 4549

Jean Bernard Michault, insulté, quitte l’Académie de Dijon.

Jean Bernard Michault (Dijon, 1707/1770)
Philologue et érudit, il fut le premier secrétaire de l'Académie de Dijon.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 2 - Format : In-4

Lieu : Dijon

Date : 02/01/1765

Destinataire : Sans

Etat : rousseurs

Description :

Jean Bernard Michault, le premier président de l'Académie de Dijon - l'une des plus brillantes académies du XVIIIe siècle -, se voit contraint, face à l'hostilité dont il est victime de la part du président Ruffey, de donner sa démission. «Je viens enfin de donner ma démission du secrétariat de notre Académie. Cet événement m'a attiré de la part de M. de Ruffey d'indécentes déclamations et des fureurs. La chose est allée encore plus loin ; à ces fureurs a succédé un affreux libelle, où plusieurs personnes respectables sont insultées avec moi. M. de Ruffey avoit précédemment écrit d'horribles lettres, où il n'avoit pas épargné les injures contre ceux à qui il les adressoit, et contre moi-même qu'il n'oublioit jamais dans ses écrits. J'ai méprisé tous ces pitoyables ouvrages, trop heureux de m'être retiré en quelque sorte d'une compagnie dont la plupart se dévouent au pédantisme et aux plus grossières satires [...]». [Gilles Germain Richard de Ruffey (1706/1794), président de l'Ac. de Dijon (1759), ami de Voltaire et de Buffon, composa plusieurs poèmes et ouvrages, parmi lesquels L'Histoire secrète de l'Académie, recueil cruel de pensées et d'anecdotes, sinon inventées, du moins exagérées, sur ses contemporains, et dans lesquels il se présente, à la troisième personne, comme le bienfaiteur unique de l'institution académique].

450,00

Ajouter à la liste de souhaits