REF: 12321

Henry Miller évoque ses livres, ses éditeurs, ses amis, la situation en Europe

Henry Miller (New-York, 1891/1980)
Romancier américain.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 4 pp. - Format : In-4

Lieu : Big Sur, Californie

Date : 10 octobre 1947

Destinataire : Guy Tosi, directeur littéraire des éditions Denoël

Etat : Bon

Description :

Passionnante et longue lettre d'Henry Miller. En Anglais.

Il remercie Guy Tosi, directeur littéraire des éditions Denoël, de sa lettre encourageante car il a une mauvaise impression des éditeurs français. Il évoque les éditeurs Jean Voilier et Robert Denoël, demande plus d'exemplaires de la traduction française de son ouvrage le plus célèbre "Tropique du Cancer" et serait ravi de lui dédicacer les livres qu'il lui enverra.

Il a été étonné d'apprendre par Jean Voilier que les livres de Cendrars ne se vendaient pas très bien en France. Il pensait qu'il avait un attrait international, il s'efforce de lui trouver des éditeurs étrangers surtout pour ses deux derniers ouvrages. Il a reçu une coupure de " Combat " par son ami le peintre Hans Reichel au sujet de Michael Fraenkel et du livre "Hamlet" qu'ils ont écrit ensemble et qui n'a pas été accepté par Maurice Girodias, il peut essayer auprès de Denoël. Il fait l'éloge de son ami, le navigateur [George] Dibbern "He is a citizen of the world, a man of great courage, simplicité and sincérité. I have a long correspondance with him [...]", actuellement en mer, il donne l'adresse en Nouvelle Zélande, à laquelle il sera le plus susceptible de lui faire parvenir un courrier. Miller essaye de lui trouver un éditeur. Il évoque la situation dramatique de l'Allemagne " the poorest of us is rich by comparaison with the millions of desperate souls throughout the civilized world I share with those less fortunate [...]"

Encre verte sur papier filigrané "Cascade Rond".

1400,00

Ajouter à la liste de souhaits