REF: 11553

Le Prince de Condé prend la défense d’un assassin

Henri II de Bourbon (Saint-Jean-d'Angély, 1588/1646)
Henri II de Bourbon, IIIe prince de Condé, est un prince de sang français, fervent opposant à la régente Marie de Médicis. Il fut gouverneur de Bourgogne et du Berry, duc de Montmorency, duc d'Albret, duc d'Enghien, et de Bellegarde, premier prince du sang et comte de Sancerre. Il est le père du "Grand Condé".

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 2 pp. - Format : In-4

Lieu : Valerg [Valergues?]

Date : 27 avril 1630

Destinataire : "Monseigneur"

Etat : Papier bruni avec petite mouillure angulaire et trace d'onglet

Description :

Étonnante lettre autographe signée d'Henri II de Condé. Il promet d'intervenir en faveur d'un assassin nommé Cardinet après que celui-ci ait tué le fils d'un important magistrat de la ville de Bourges, en reconnaissant toutefois que le crime fut atroce.

"Jay receu celle quil vous a pleu me faire l'honneur de mescrire en faveur du Sr Cardinet le malheur veut que ledit Cardinet sest laisse prendre et est es mains de la Justice dans les prisons car sans cela sur le champ jaurois obei a vos commendemens l'action qui sest passee a Bourges est très méchante estant un assassinat très inhumain fait en plein jour contre le fils dun des principaus magistras de la ville. Japorteray pour vostre respect tout mon pouvoir pour ledit Cardinet et espère pour lamour de vous et pour lobeissance que je vous veus rendre le tirer d'affaire. Je dis lui seul car pour les autres complices je tiens la chose impossible sans une abolition du Roy principalement estants tous prisonniers presentement je despescheray a Bourges a cet effet est en ceste petite occasion que je voudrois estre plus grande je vous feray connoistre combien je suis Monseigneur, votre très humble et très obeissan serviteur [...]".

Encre brune sur papier vergé, filigrane tronqué.

650,00

Ajouter à la liste de souhaits