REF: 12735

Guy Debord relève les fautes des livres édités par Champ Libre

Guy Debord (Paris, 1931/1994)
Écrivain, théoricien, cinéaste, poète et révolutionnaire français.

Type de document : lettre dactylographiée signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 p. - Format : In-4

Lieu : Sans

Date : 29 novembre 1972

Destinataire : l'écrivain et éditeur Gérard Guégan

Etat : Bon

Description :

Rare et acerbe lettre de Guy Debord.

"Puisqu'il est bien vrai que je ne lis pas les manuscrits de "Champ Libre" - et d'ailleurs personne n'en peut douter de bonne foi, car il y a heureusement longtemps que rien n'autorise plus à me confondre avec Vaneigem et autres --, je persisterai dans le pénible rôle de vous signaler les rares fautes de certains livres déjà imprimés". Guy Debord dresse ainsi une liste des fautes relevées dans les ouvrages édités par Gérard Guégan (Éditions Champ libre), et notamment dans "votre excellent Clausewitz". "Page 25, au 4ème paragraphe, il me semble qu'il faut lire "heureusement franchi à l'aube" ; page 43 [...]".

Il ajoute : "Je reçois les copies d'une quantité de lettres que vous adresse le burlesque Denevert. Un auteur qui écrit de telles lettres a au moins le mérite d'abréger considérablement le travail d'un comité de lecture. Si c'est la conscience qui fait le prolétaire, et l'intelligence du réel le dialecticien, les ruses miteuses et toujours manquées de ces petits truqueurs donneraient à penser qu'ils se sont décerné un peu vite tous ces titres [...]". Debord joint une copie de lettre de Denevert et ironise : "On y voyait même poindre, entre tant de naïves espérances, cet argument sentimental qu'il lui faut vivre. Mais qui en voit la nécessité ?".

Signée de ses initiales "G.D."

1400,00

Ajouter à la liste de souhaits