30%
REF: 3568

« Fraternité », l’hymne aux travailleurs d’Armand Silvestre.

Armand Silvestre (Paris, 1837/1901)
Poète parnassien.

Type de document : manuscrit autographe signé

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 p. 1/2 - Format : In-4

Lieu : Sans

Date : avril 1895

Destinataire : Sans

Etat : pliures

Description :

Manuscrit du poème "Fraternité" en 44 alexandrins, par le poète parnassien Armand Silvestre. Dans la veine de Zola, hymne aux travailleurs : «A leur rude labeur inclinés dès l'Aurôre / Et prolongeant leurs tâches avec les soirs d'été / L'atelier s'emplissait de leur chanson sonore / Vers l'immortel Espoir et la Fraternité [...]». C'est aussi un hommage à Toulouse, la ville adoptive d'Armand Silvestre où il s'est éteint. Le poème se termine ainsi : «Gais enfants du soleil que le monde jalouse / Fils d'une terre où tout nous parle de Bonté / Secourez à pleins coeurs, vous, les fils de Toulouse / Les vieux et les souffrants de la bonne Cité».

Vendu