REF: 11837

Ferdinand Bac évoque Mérimée et Mussolini

Ferdinand Bac (Stuttgart, 1859/1952)
Dessinateur et homme de lettres.

Type de document : lettres autographes signées

Nb documents : 3 - Nb pages : 6 pp. 1/3 - Format : In-4 et in-12 oblong

Lieu : Nice et Compiègne

Date : 1924, 1938 et s.d.

Destinataire : Marcel Thiébaut

Etat : Sans

Description :

Trois lettres autographes signées de Ferdinand Bac, adressées à Marcel Thiébaut.

Intéressants courriers contenant des souvenirs de Bac sur Mérimée et Mussolini.

«[...] Avant ma naissance, il avait séjourné avec mon père à Strasbourg, Louisbourg et Stuttgart. Ils avaient fait ensemble la vallée du Neckar pour y étudier les restes des châteaux impériaux (Hohenstaufen, etc.). Personnellement, je ne l'ai vu qu'à Bade et à St Cloud, avec son chapeau gris et sa longue redingote lustrée. J'ai le souvenir très précis de Mérimée vu de dos, nouant, devant une glace avec beaucoup de soin, sa cravate de soie. C'était à l'hôtel St Petersbourg (ou de Russie) à Bade. A St Cloud, je le voyais se promener dans les allées, et une fois dans le pavillon chinois du prince impérial [...]».

Il s'offusque face aux protestations des historiens et des descendants : "Ci-joint la brève réponse à ce long réquisitoire d'un descendant qui semble avoir trouvé là une rare occasion qui semble avoir trouvé là une rare occasion de collaborer dans la revue de Paris. "Le métier de mémorialiste est bien ingrat" me disait dernièrement un historien. On me fait des ennuis pour avoir dit d'un gentilhomme qui a aimé sous Charles IX, qu'il avait vécu aux crochets d'une vieille dame. Cette affaire a réveillé un descendant [...] Il en est de même pour Mérimée. Tout en aimant ses amis, et ses protégés, très sincèrement, il les taquinait volontiers, même pendant leur absence. Mais il ne le leur écrivait pas. Notre temps a la manie de vouloir tout prouver par des papiers. En 1935, j'ai parlé de cela à Mussolini qui ce jour là était déchaîné. C'était pendant un orage. "La parole ment. L'écrit ment. La photographie ment". Je suis arrivé à le faire rire au bout de vingt minutes [...]».

Encre brune et noire. Une lettre illustrée d'un bois gravé par Bac, une autre écrite sur deux cartes postales ; la troisième porte la mention «Confidentielle».

250,00

Ajouter à la liste de souhaits