REF: 11726

Discours de Léon Blum à la S.F.I.O. en 1938

Léon Blum (Paris, 1872/1950)
Elu député de la Seine en 1919, il devient l'un des principaux leaders du parti socialiste (SFIO). Président du Conseil en 1936, déporté pendant la Seconde guerre mondiale et élu président du gouvernement provisoire de décembre 1946 à janvier 1947.

Type de document : manuscrit autographe signé

Nb documents : 1 - Nb pages : 9 pp. - Format : In-4

Lieu : Sans

Date : 1938

Destinataire : Sans

Etat : Deux petites déchirures répétées sans gravité.

Description :

[CONGRÈS DE LA S.F.I.O.]. Manuscrit autographe signé de Léon Blum. Ratures, corrections et ajouts.

Très important texte de la motion présentée par Léon Blum au Congrès de la S.F.I.O. de Noël 1938, expliquant la position du parti face à la guerre, après la signature des Accords de Munich.

« Le parti n’a pas à choisir entre la Paix et le Guerre. Nul n’aurait le droit de poser le problème ainsi. Personne ne choisit la guerre, ni dans le parti, ni même dans le pays. Il y a unanimité absolue dans le Parti pour condamner la guerre, qu’il s’agisse de la guerre de prestige et de conquête ou de la guerre dite de libération. Il y a unanimité absolue pour proclamer que la guerre n’engendre ni paix juste ni paix stable, pour exiger qu’un effort infatigable de négociation et de conciliation soit jeté au devant de toute menace de conflit armé […]. L’effort l’organisation internationale sans l’effort de stimulation nationale n’aurait aucune chance de réussite et ne ferait sans doute que ménager de nouveaux avantages aux dictatures totalitaires. Mais les deux efforts combinés, les deux taches conjuguées donnent le moyen de lutter à la fois, comme le devoir socialiste l’exige contre les menaces du fascisme intérieur et contre la domination du fascisme extérieur, de préserver à la fois, dans le cadre de la nation et sur le plan international, le destin du socialisme [...]».

Passionnant et unique document.

On joint le tapuscrit de l’allocution prononcée par le président Léon Blum à la réunion des Amicales Socialistes, le 2 octobre 1937 ». 12 pp. in-4.

Encre noire. Papier BFK de Rives filigrané "Chambre des députés".

3500,00

Ajouter à la liste de souhaits