REF: 10485

Deux lettres du général Verne, tué à Arcole, pendant la campagne d’Italie.

Pierre François Verne (Saint-Vit, 1756/1796)
Général de la Révolution, tué à Arcole, le 15 novembre 1796.

Type de document : lettres signées

Nb documents : 2 - Nb pages : 2 pp. 1/4 - Format : In-4

Lieu : Isola

Date : 25 mai - 21 juin 1795

Destinataire : Guérin, adjoint aux adjudants généraux, à Saint-Etienne.

Etat : déchirure à l'ouverture d'une lettre

Description :

Deux lettres de la campagne d'Italie. Le général Verne ordonne à Guérin de se rendre à Saint-Etienne pour remettre un ordre à un chef de bataillon. "Il prendra le commandement du détachement de 100 hommes et trois officiers, qui doit se porter en reconnaissance sur le poste de Colle Longue [Collelongo, dans les Abruzzes, Italie]. Il prendra tous les renseignements nécessaires sur cette reconnaissance, se fera accompagner de François Imberti, sergent piémontais, habitant de Saint-Etienne. Il me rendra compte à son retour de ce qu'il aura observé". Mais la situation étant trop dangereuse, il se rétracte. "Vous ne ferez pas la reconnaissance dont je vous ai chargé parce que je crains de vous faire pincer comme un brave garçon ; il faudrait que vous passiez dans plusieurs postes ennemis [...]. Je vais changer votre itinéraire en vous prescrivant de monter demain à Collongue avec la compagnie de la 84ème à qui j'envoie l'ordre de départ et Imberti qui y montera avec vous, et vous ferez bien de faire demain soir une reconnaissance du chemin par où je me propose de vous faire passer après demain matin pour attaquer [...]".

Datées du 3 messidor et 5 prairial an 3. Les deux lettres fixées ensemble par un coin.

280,00

Ajouter à la liste de souhaits