REF: 12181

Deux lettres de l’épigraphiste Maurice Holleaux à l’historien helléniste Henri Lechat

Maurice Holleaux (Château-Thierry, 1861/1932)
Archéologue et épigraphiste. Membre de l'Ecole Française d'Athènes (1882/1886), dont il devient le directeur (1904/1912).

Type de document : lettres autographes signées

Nb documents : 2 - Nb pages : 7 pp. - Format : In-12

Lieu : Paris

Date : "8 mars" et "23 mars" s.d.

Destinataire : Henri Lechat

Etat : Bon

Description :

Deux lettres de l'épigraphiste Maurice Holleaux, adressées à l'historien de l'art et spécialiste de la statuaire grecque antique Henri Lechat (1862-1925).

Amusants courriers relatifs à la pingrerie de son éditeur, concernant des volumes de son ouvrage. "[...] J'ai vu tout à l'heure votre aimable éditeur. Visite sans agrément. Il était dans une de ces crises de rapacité que je connais bien, et qui, généralement, le prennent à propos de bouts de chandelles. [...] Quelle bestia brutta que cet helvète [...]". Il réclame à son éditeur plus de volumes à faire parvenir à Lechat.

À propos de Philippe Fabia : "Fabia n'est pas venu à Paris ; il s'est fait excuser. Qu'a-t-il pris cet homme fantasque ? Si vous le voyez, dites-lui ma déception : elle m'a vraiment été très pénible. Je m'étais fait une fête de revoir après 20 ans ce compagnon aimé des jours de jeunesse [...]".

Philippe Fabia (1860-1938), philologue et archéologue français, fut l'un des spécialistes du site antique de Lugdunum, c'est à dire de Lyon.

Holleaux y fait brièvement preuve d'un dérangeant antisémitisme de formule.

Encre brune sur feuillets doubles de papier filigrané.

180,00

Ajouter à la liste de souhaits