10%Hot
REF: 9411

Deux lettres de Georges Bataille sur le lancement de la revue Documents.

Georges Bataille (Billom, 1897/1962)
Écrivain sulfureux.

Type de document : lettres autographes signées

Nb documents : 2 - Nb pages : 5 - Format : In-8

Lieu : Paris

Date : janvier - avril 1929

Destinataire : "Mon cher ami" [Georges-Henri Rivière (1897/1985)]

Etat : bon

Description :

Lettres de Georges Bataille écrite au moment du lancement du premier numéro de la revue Documents, qu'il crée avec Georges-Henri Rivière, et qui n'eut qu'une existence éphémère (15 numéros), d'avril 1929 à janvier 1931. Cette revue, qui portait en sous-titre "Doctrines / Archéologie / Beaux-Arts / Ethnographie", se voulait aller à l'encontre de l'esthétisme de l'époque, en particulier du surréalisme, avec qui Bataille venait de rompre. 27 janvier : "Je m'excuse de vous importuner avec Documents. Mais comme je ne puis arriver cet après-midi aux Beaux-Arts avant 5h30, je me permets de vous soumettre à l'avance un projet de règlement de notre organisation. Non que je pense avoir trouvé une solution, mais parce qu'on pourrait arriver à quelque chose en modifiant ce règlement jusqu'à ce qu'il vous paraisse convenable [...]". Il évoque alors les questions budgétaires et financières, en particulier son traitement, qu'il souhaite voir revalorisé par rapport budget initialement prévu. 8 avril : "J'ai beaucoup réfléchi au sujet des observations que vous m'avez présenté dans votre lettre et je ne cherche pas à nier les grandes difficultés que nous pouvons rencontrer pour mener à bien "Documents" [le premier numéro de la revue date précisément d'avril 1929]. Ne croyez-vous pas que nous aurions intérêt à examiner ensemble (de vous à moi, s'entend), de temps à autre (régulièrement, d'ailleurs) ces difficultés. Peut-être pourriez-vous exercer ainsi un contrôle plus précis et plus aisé à la fois. Nous réduirions également les petits malentendus si désagréables, qui causent de si mauvaises impressions. En tous cas, je serais très heureux que vous me convoquiez le plus tôt possible pour une première entente [...]". Il ajoute en P.S. quelques détails révélateurs sur son organisation de travail et sa méticulosité. "Au sujet des dossiers, je crois que le mieux est que vous veniez un jour au bureau pour choisir le tiroir dans lequel ils seront continuellement à votre disposition. Ils seraient descendus chez vous lors de chaque addition, signalée par une fiche de couleur".

En-têtes de la Bibliothèque Nationale.

1500,00 1350,00

Ajouter à la liste de souhaits