REF: 11400

Capitan et Bouhélier défendent le patrimoine

Louis Capitan (Paris, 1854/1929)
Préhistorien, anthropologue, il participe à la fouille de nombreux sites.

Type de document : Lettres et manuscrit autographes signés

Nb documents : 5 - Nb pages : 6 pp. 1/2 - Format : In-8 et in-12

Lieu : [Paris]

Date : 1915

Destinataire : Saint-Georges de Bouhélier

Etat : Traces de papier aux versos et aux enveloppes, preuves d'un ancien contrecollage.

Description :

Ensemble de quatre lettres et un manuscrit de l'anthropologue et préhistorien Louis Capitan, adressées au poète et romancier Saint-Georges de Bouhélier (.

En 1915, parut chez Hachette un mémoire intitulé : Les Allemands destructeurs de cathédrales et de trésors du passé, relatif « aux bombardements de Reims, Amiens, Senlis, Soissons etc. accompagné de pièces justificatives et de photographies », et adressé « aux associations littéraires et artistiques étrangères, et à tous les amis du Beau afin de porter à leur connaissance le système de destruction des armées allemandes ». Il s'agissait en fait d'une série de documents analysés par Georges de Bouhélier, en collaboration avec Capitan, précédés d'une pétition teintée de germanophobie.

-Quatre lettres adressée à Saint Georges de Bouhélier. S.l., février-mars 1915. 5 pp. in-8. Enveloppes conservées, timbres et marques postales.

Capitan encourage son ami à faire tout ce qui est en son pouvoir pour promouvoir cette cause. Dès qu'il aura les "épreuves" il les reverra aux Beaux-Arts. Il doit lui remettre les photos d'illustrations "Ce soir mardi si par hasard vous repassiez aux B. Arts vous pourriez me trouver à l'ambulance du min des finances [...]" et souhaite qu'ils les sélectionnent ensemble.

Les illustrations de l'ouvrage, orientées pour la propagande faisaient état d'une liste d'otages fusillés à Reims (fac-similé ) et un cliché des statues du portail de la cathédrale, mutilées par les bombardements allemands. Dans le dernier courrier, Capitan adresse à Saint Georges de Bouhélier les quatre légendes des illustrations. Les photographies des différents éléments de la cathédrale de Reims détruits furent prisent par Capitan lui-même.

-Manuscrit fragmentaire. S.l.n.d. [début 1915]. 1 p. in-12.

"et à tout cela on peut porter remède puisque les Allemands continuent à bombarder la cathédrale et la ville et que par suite aucune réparation ne pouvait être entreprise... le désastre est donc formidable, en grande partie irréparable et la destruction systématique des Allemands réussie à leur souhait. L'histoire leur demandera compte de la monstruosité de ce crime de lèse-humanité. Dr Capitan membre de la Commission des monuments historiques, professeur au Collège de France, membre de l'Académie de Médecine".

En-tête de ce mémoire, aux allures de pétition, se trouvait une liste de signataires de cent noms, dont : Maurice Barrès, Bourdelle, Carolus-Duran, Paul Claudel, Claude Debussy, Gabriel Fauré, Camille Flammarion, Anatole France, Francis Jammes, Pierre Loti, Maillol, Matisse, Octave Mirbeau, Claude Monet, Anna de Noailles, Edmond Perrier (directeur du Museum), Mme Rachilde, Odilon Redon, Rodin, Edmond Rostand, Camille Saint-Saëns, etc.

On joint un double feuillet imprimé retraçant la carrière de Dr. Capitan avec portrait et fac-similé de son écriture.

320,00

Ajouter à la liste de souhaits