REF: 13029

Belle lettre d’Abel Hermant relative à la candidature inopportune de Pierre Mille à l’Académie

Abel Hermant (Paris, 1862/1950)
Romancier, de l'Académie française.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 2 pp. - Format : In-8

Lieu : S.l.

Date : 11 février 1944

Destinataire : "Mon cher ami"

Etat : Bon

Description :

Jolie lettre d'Abel Hermant : non il ne s'est ni vexé, ni senti concerné par la remarque de son ami, étant "absolument sûr de votre bonne amitié", ayant aussi sa conscience pour lui et n'étant mêlé à aucune manigance. "Il est vrai que j'avais trouvé la candidature de Pierre Mille importune ou, si vous aimez mieux, incommode [...]", ne pouvant voter pour lui. Il aurait voulu conseiller à Mille d'attendre, comme il l'avait déjà fait pour Pierre Benoit "qui maintenant va disant partout que je lui ai rendu le plus grand service et m'attribue en partie le succès, à peine différé, de sa brillante élection [...]". Hermant ignorait le "chantage malpropre" qui a eu lieu, et affirme que Maurois "a été complètement étranger à cette misérable intrigue. C'est un parfait galant homme, et même plus que cela : je sais de lui des traits de générosité morale difficile [...]".

Encre noire sur papier bleu, adresse imprimée en-tête "27, Faubourg St. Honoré".

250,00

Ajouter à la liste de souhaits