REF: 11797

Belle correspondance de Léopold de Gaillard

Léopold de Gaillard (Bollène, Vaucluse, 1820/1893)
Journaliste et rédacteur du journal "Le Correspondant".

Type de document : 13 L.A.S. et un manuscrit autographe

Nb documents : 14 - Nb pages : 41 pp. - Format : In-4 et in-8

Lieu : Bollène, Lyon et Paris

Date : 1861-1878

Destinataire : Joseph ou Clémence Autran

Etat : Sans

Description :

13 lettres autographes signées et un manuscrit autographe de Léopold de Gaillard.

Belle correspondance amicale, politique et littéraire, évoquant les affaires du temps.

«L'évêque d'Orléans a frappé là un de ces grands coups [...]. Aucun homme depuis l'Empire ne m'a plus souvent donné la noble joie d'applaudir à la fois une belle oeuvre et un grand acte. En fait d'honneurs à la mémoire d'un héros, les panégyriques de M. de Montalembert et de l'évêque d'Orléans ont, ce me semble, payé la dette de la patrie et de l'Église. Vouloir plus n'est pas politique [...]».

Le Correspondant (dont il était rédacteur), Le Figaro, la Gazette du Midi, la Gazette de Provence et la Gazette de France, le Journal de Printemps, les Stances bibliques, Les ganaches de Victorien Sardou et diverses autres pièces, le métier de journaliste, ses oeuvres et celles d'Autran, Laprade, Albert de Broglie, etc.

À propos de "ce pauvre grand Victor Hugo" : il critique vivement ses vers "idiots, risibles, malsains et malhonnêtes de ce génie détraqué".

Avec un poème autographe dédié à la duchesse de La Rocheguyon : "Vers de prédicateur pour l'album d'une grande dame qu'on disait ne pas croire en Dieu". S.l.n.d.

Enveloppes avec timbres et marques postales conservées.

680,00

Ajouter à la liste de souhaits