REF: 11682

Aristide Briand reçoit un portrait de Gambetta

Aristide Briand (Nantes, 1862/1932)
Socialiste, président du Conseil à de multiples reprises, il fait aboutir le projet de séparation de l'Eglise et de l'Etat (1905).

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 2 pp. - Format : In-12

Lieu : Paris

Date : 9 [novembre ?] 1920

Destinataire : François Léon Jouinot-Gambetta

Etat : Bon

Description :

Lettre autographe signée d'Aristide Briand, adressée au Général François Léon Jouinot-Gambetta.

L'émouvant cadeau de la soeur de Léon Gambetta à Aristide Briand.

"[...] En rentrant à Paris j'ai trouvé chez moi le beau portrait de Gambetta que votre mère et vous avez eu la gracieuseté de m'envoyer. Je ne puis vous dire à quel point votre geste m'a touché et combien je vous en suis reconnaissant. Ma joie de posséder ce souvenir précieux n'est gâtée que par un scrupule. En se séparant de ce portrait votre mère a fait un sacrifice dont je ne me rends pas digne. Vous voulez bien l'en remercier vivement pour moi, et lui dire combien je suis confus de sa bonté à mon égard. A vous aussi, mon cher Général, je dis merci et je vous assure de toute mon amitié [...]".

Encre noire sur double feuillet, en-tête imprimé "Chambre des députés".

400,00

Ajouter à la liste de souhaits