REF: 11769

Alcide d’Orbigny et les mines boliviennes.

Alcide Orbigny (Dessalines d') (Couëron, 1802/1857)
Naturaliste, explorateur, malacologiste et paléontologue, il effectue, pour le Muséum, un voyage d'exploration à travers l'Amérique du Sud, durant plus de sept ans (1826-1833).

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 2 pp. - Format : In-4

Lieu : Paris

Date : 12 février 1854

Destinataire : M. Godefroy, à Beaumont en Belgique

Etat : Marge de droite effrangée. Déchirure en pied avec atteint

Description :

Lettre autographe signée d'Alcide d'Orbigny, adressée à un partenaire belge.

Beau courrier relatif aux mines d'argent des Andes, près de la ville d'Oruro en Bolivie.

Il fournit des renseignements à son confrère pour un projet d'exploitation : "Les mines sont situées, sur la plateau des Andes, presque dans la ville même d'ourdi, ou j'ai séjourné. Des ouvriers indigènes y abondent, et se payent, je crois 2f50 par jour. Les vivres y sont très abondant et à bon marché. Il suffira de joindre à ceux-ci, une dizaine d'ouvriers mineurs belges auxquels on pourrait donner 5fs par jour, leur transport payé, comme l'a fait l'exploitation des mines d'or de Tipoani dans la même République. Un ingénieur pratique et deux contre-maîtres mineurs pourraient suffire pour le moment, en leur adjoignant un forgeron mécanicien et un charpentier. L'exploitation est analogue à celle ordinaire aux filons métallifères, et après l'extraction à l'amalgame sur les lieux [...]". Il évoque ensuite les machines nécessaires, les primes envisageables pour les employés européens (6 % sur les produits), le budget alloué à ce projet (300 000 fr), etc.

Alcide d’Orbigny fut très lié à la Bolivie, où il séjourna en 1830 et 1833, peu après la formation du pays. Il tira de ce séjour son monumental ouvrage Voyage dans l'Amérique méridionale (1834-1847) et la trace de son passage y perdure toujours.

Encre brune.

800,00

Ajouter à la liste de souhaits