REF: 11710

Adolphe Nourrit, Auber et Louise Farrenc

Adolphe Nourrit (Montpellier, 1802/1839)
Célèbre ténor, il créa tous les rôles importants de son époque ; mais devenu paranoïaque, il se défenestre après une réception en son honneur.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 p. 1/2 - Format : In-8

Lieu : S.l.

Date : "mardi 2 ou 7 ?"

Destinataire : "Madame"

Etat : Une pâle tache

Description :

Lettre autographe signée d'Adolphe Nourrit :

Belle lettre.

"Madame. Le jour de l'examen M. Auber m'a engagé à voir Mme Farrenc pour m'entendre avec elle sur le choix d'un morceau de concours. Je me suis conformé à ses instructions.

Mme Farrenc m'a proposé le Concerto en la bémol de Hummel, le 4e Concerto de Moscheler et le Concerto en ut de Pixis.

Comme le concerto en La bémol n'a pas encore été joué, qu'il est fort beau et en outre - fort difficile - (ce qui est essentiel dans un concours où les élèves sont aussi nombreux) j'ai pensé devoir lui donner la préférence. J'en ai parlé ce matin à M. Auber qui ratifie complètement ce choix [...]."

Encre noire sur double feuillet.

220,00

Ajouter à la liste de souhaits