REF: 12977

7 lettres adressées à Georges Clemenceau, à propos de son ouvrage sur Monet

François Monod (1877/1952)
Conservateur des Musées nationaux, notamment du Musée du Luxembourg et membre du secrétariat international de la Société des nations.
Jean Robiquet (Meudon, 1874/1960)
Historien de l'art français et conservateur de musée. Il fut également un librettiste d'opérette et dramaturge sous le pseudonyme de Jean Roby.

Type de document : lettres autographes signées

Nb documents : 7 - Nb pages : 16 pp. 1/2 - Format : In-4, in-8 et in-12

Lieu : Sans

Date : Novembre et décembre 1928

Destinataire : Georges Clemenceau

Etat : Bon

Description :

Bel ensemble de courriers adressés à Georges Clemenceau, après l'envoi de son ouvrage Claude Monet : les Nymphéas (Plon, 1928).

  • L.A.S. François MONOD, conservateur du Musée du Luxembourg. 3 décembre 1928. 5 pp. in-8. "[...] votre beau livre, si précieux pour nous [...] de votre main, me sera cher". Monod ajoute "Je voudrais [...] à mon tour, vous faire le modeste hommage d'un travail sur Monet, que j'ai publié il y a dix huit ou vingt ans, et qui, relu, me parait juste [...]". Il évoque le lien d'amitié entre Clemenceau et Monet, les portraits de Walter Whitman à rapprocher de ceux du peintre de Giverny, la galerie Petit et l'exposition de l'atelier de Pissarro, "quels créateurs prodigieux que cette génération des impressionnistes" et parle longuement de Monet, cette "comète éblouissante", des Nymphéas de l'Orangerie, etc. Belle lettre. Encre brune sur deux doubles feuillets. Deux en-têtes différents des Musées nationaux - Musée du Luxembourg. Enveloppe conservée.
  • L.A.S. Jean ROBIQUET (1874-1960), historien de l'Art. 15 novembre 1928. 2 pp. in-8. Il l'a lu avec fièvre, "ayant pour Claude Monet le culte que vous devinez". Robiquet est plus honoré d'en recevoir un exemplaire dédicacé et chante la préciosité de l'objet et de l'intention de l'expéditeur. Encre brune sur feuillet double de papier vergé. En-tête du Musée Carnavalet. Enveloppe conservée.
  • C.A.S. René BENJAMIN (, écrivain. 6 décembre 1928. 2 pp. in-12 oblong. "[...] grand homme peint par un grand homme ; deux énergies aux prises ! Ma parole, on se croit soi-même plus fort, le livre fermé. [...] j'ai le coeur qui bat plus fort. Je le sens ; je vous le dois [...]". Encre noire sur papier fort. Enveloppe conservée.
  • L.A.S. Henri VERNE (1880-1949), directeur des Musées nationaux et du musée du Louvre. 3 décembre 1928. 1 p. 1/2 in-8. "[...] vous avez évoqué le grand génie de votre ami comme personne encore ne l'a fait, comme plus personne ne elle fera [...]".  Encre noire sur feuillet double.  En-tête des Musées nationaux - École du Louvre. Petite déchirure.
  • L.A.S. Louis GILLET (1876-1943), historien d'art et historien de la littérature. 9 novembre 1928. 1 p. in-12. Gillet est honoré de voir son nom imprimé à côté de celui de Monet, il évoque des souvenirs communs et demande à Clemenceau son témoignage à propos du duel entre Charles Floquet et le Général BoulangerEncre noire sur carte-lettre.
  • L.A.S.Camille JULLIAN (istorien, philologue et épigraphiste français. 6 décembre 1928. 3 pp. in-12. "[vous] créez des visions et des états d'âme. Vous êtes, Monsieur le Président, un créateur alors même que vous n'avez voulu être qu'un interprète [...]". Encre noire sur feuillet double de papier vergé. Enveloppe conservée.
  • L.A.S. SAINT-GEORGES DE BOUHELIER (1876-1947), poète, romancier et auteur dramatique français. 19 novembre 1928. 2 pp. in-4. Expression de son admiration et critique dithyrambique. Encre noire sur papier bleu.

1000,00

Ajouter à la liste de souhaits