REF: 11061

Rare texte surréaliste de Hans Arp, au sujet de Magritte

Marguerite Arp (Bâle, 1902/1994)
Seconde épouse du peintre, sculpteur et poète Hans Arp, co-fondateur du mouvement dada et proche des surréalistes.

Type de document : Deux cartes postales autographes signées, deux lettres tapuscrites signées et un texte tapuscrit

Nb documents : 5 - Nb pages : 6 pp. 1/2 - Format : In-4 et in-12 oblong

Lieu : Meudon

Date : 7 et 29 juin, 23 septembre et 16 octobre 1961

Destinataire : Philippe Laski, Obelisk Gallery

Etat : Petites pliures

Description :

Ensemble de deux cartes postales et de deux lettres tapuscrites de Marguerite Arp, seconde épouse de Hans Arp, et d'un texte tapuscrit de ce dernier, adressé au galeriste londonien Philip Laski à l'occasion de l'exposition qu'il avait organisé, en 1961, consacrée à son ami René Magritte.

"[...] Je suis heureuse de pouvoir vous envoyer aujourd'hui un petit hommage à Magritte que mon mari sur votre demande du 31 mai a écrit pour vous. Il serait peut être utile que vous nous envoyiez une épreuve avant l'impression définitive, car la moindre petite faute d'impression dans ce texte surréaliste le rendrait inintelligible. Monsieur Hugnet nous a parlé de votre désir de faire une fois une exposition d'oeuvres de Jean Arp. Malheureusement cela ne sera pas possible, car notre marchand de Paris, Madame Denise René, est en relation étroite avec la Hanovre Gallery et en plus on nous a demandé de préparer une grande rétrospective pour l'automne 62 à la Tate Gallery [...]." (Meudon, 7/6/61).

Le document dactylographié joint porte lesdites lignes, promises au galeriste. Il s'agit d'un texte surréaliste de Jean Arp, au sujet de René Magritte :

"Hommage à Magritte [...] Je suis certain que Magritte ne prendra pas un canapé pour y trouver, l'ayant coupé en deux, une canne et un pé. Magritte arrosera le canapé afin qu'y pousse un oranger [...] Jean Arp juin 1961".

"[...] Je m'empresse de vous renvoyer le texte corrigé [...]. Mon mari va beaucoup mieux mais son excéma [sic] n'est toujours pas entièrement guéri. Il était très content de ce que Magritte ait lu et approuvé son "hommage". [...]". (Meuron, 23/9/61).

"Dear ir, The real spelling of "pé" is pet. I'll will see if I can write something for Magritte, but I am not a poet, don't forget [...]". (Meudon, 29/6/61)

Elle confirme la réception du catalogue Magritte. (Meudon, 13/10/61).

Philip Laski organisa à Londres, du 28 septembre au 27 octobre 1961, une exposition intitulée : "Magritte. Paintings, Drawings, Gouaches" à la galerie Obelisk Gallery, et fit imprimer le catalogue cette même année, dont il signa l'introduction.

 

 

 

Stylo à bille bleu. Quelques corrections manuscrites de Marguerite Arp dans les lettres tapuscrites.

600,00

Ajouter à la liste de souhaits