REF: 11074

Charles Gounod à Raymond Storms

Charles Gounod (Paris, 1818/1893)
Compositeur.

Type de document : lettres autographes signées

Nb documents : 3 - Nb pages : 6 - Format : In-8 et in-12 oblong

Lieu : Paris et s.l.

Date : 5 et 19 octobre, 1er décembre 1887

Destinataire : Raymond Storms

Etat : Pâles taches, déchirure complète à la pliure centrale de la lettre in-8

Description :

Trois lettres de Charles Gounod, adressées à Raymond Storms, à Anvers :
-5 octobre 1887 - Il envoie un projet de programme à Storms et l'invite a s'entendre avec les éditeurs Leduc, Choudens et Lemoine, et avec Mme Colombier, pour la location de la musique. Il cite "Fantaisie", "Concerto", "Symphonie en Ré", "L'Ouverture du Médecin", "L'Air de la Reine de Saba", "Mireille", "Marche funèbre d'une marionnette", "Vision de Jeanne d'Arc", etc.

-19 octobre 1887 - Le dernier mot de M. Leduc « [...] comme location de l'orchestre de ma Fantaisie sur l'Hymne Russe et de mon Concerto Pedalier et orchestre, est de 350 francs. [...] ni Madame Palicot ni moi ne pouvons nous mettre sur le pied de payer la location d'oeuvre dont je suis l'auteur, et dont elle est l'interprete unique. Cela ne se fait nulle part ; et partout où Mme Palicot a fait entendre ces deux ouvrages, en France aussi bien qu'à l'étranger, les frais, la location ont été faits par les sociétés philharmoniques ; Bordeaux, Reims, Londres &... Si donc la question de ces 350 francs devait être un obstacle, je me verrais obligé de renoncer au concert, car je tiens essentiellement à ce que ces deux morceaux fassent partie du programme [...] ». Il laisse à la discrétion de Storms les autre morceaux du programme.

-1er décembre 1887 - Il fait son deuil de la réunion apres le concert du 10 : « [...] J'ai une peur affreuse de la fatigue pour la réunion dont vous me parlez [...] le lendemain, j'aurai sans doute à diriger la messe “Jeanne d'Arc” dans la cathedrale. [...] Quant a Mlle Mezeray, je n'y vois pas d'objection ; c'est une charmante artiste, de beaucoup de talent, et parfaite musicienne [...] ».

Encre noire, papier vergé filigrané, carte et carte-lettre avec adresse au verso, timbres et marques postales. Traces d'onglets.

1200,00

Ajouter à la liste de souhaits