REF: 11607

Bourdelle parle de Carpeaux à Vauxcelles

Emile Antoine Bourdelle (Montauban, 1861/1929)
Sculpteur.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 4 pp. - Format : In-12

Lieu : Paris

Date : 2 août 1912

Destinataire : Louis Vauxcelles

Etat : Pliure centrale

Description :

Très belle lettre autographe signée d'Antoine Bourdelle, adressée à Louis Vauxcelles.

Bourdelle parle de Carpeaux et de sculpture

"Cher Monsieur Vauxcelles. Si la danse de Carpeaux manquait à l'Opéra on pourrait comparer ce monument à une statue sans tête.

Si cette oeuvre est en danger, il faut en faire faire un moulage exact - et une copie la plus fidèle possible pour la même place à l'Opéra.

Les sculpteurs qui en plein air n'ont ni impression architecturale ou décorative. C'est à dire qui sont inexistantes en tant qu'art sculptural. C'est tout simplement qu'elles sont de malheureux essais de sculpture et qu'elles sont en tant qu'art tout court, particulièrement inexistantes.

Il y a beaucoup de jongleurs - comme cela fut toujours - et infiniment peu d'artistes. Tant pis pour ceux qui sont dupes [dans tout cela, biffé] de l'artificiel.

Mon cher Vauxcelles. Je puis à présent montrer mes travaux en cours pour le théâtre. Il y en a une part chez moi - une part chez les Praticiens.

Mes sculptures seront seulement terminées lorsqu'elles seront en ligne avec les murs de marbre mais on peut les voir comme coupées ainsi que des rameaux cassés de l'arbre.

Des journaux, des revues s'en préoccupent déjà à présent. Je crois que vous en avez parlé le premier ! Trouvez ici mes vifs remerciements [...]".

 

Louis Vauxcelles ( les plus influents du début du xxe siècle.

Encre brune sur feuillet double de papier vergé filigrané "The Gentleman".

680,00

Ajouter à la liste de souhaits