Jean Edeline

(1607/1672)

Grand vicaire de l’évêque de Chartres, chanoine et prieur de la cathédrale de Chartres, chambrier (1556-1672).

Voir le document

William Frederic Edwards

(1777/1842)

Ethnologie, fondateur de la Société ethnologique de Paris (1839) ; resté célèbre pour son étude, Des caractères physiologiques des races humaines, dans laquelle il établissait des comparaisons entre les différentes races.

Voir le document

Jean Effel

(1908/1982)

Dessinateur et illustrateur, proche du Parti communiste, il reçoit le Prix Lénine pour la Paix (1968). Son véritable nom était François Lejeune (d’où FL).

Voir le document

Prosper Enfantin

(1796/1864)

Philanthrope utopiste, chef de file de l’école saint-simonienne, il fonda une communauté modèle, à Ménilmontant, avec quarante disciples.

Voir les documents

Arthur Engel

(1855/1920)

Numismate, il a publié de nombreux ouvrages de référence dont, avec Raymond Serrure un Traité de numismatique du Moyen-âge et un Traité de numismatique moderne et contemporaine.

Voir le document

Frédéric Engelhardt

(1796/1874)

Directeur des forges de Niederbronn puis député du Bas-Rhin à la Constituante, il s’était acquis une grande popularité auprès des ouvriers à qui il dispensait des cours gratuits.

Voir le document

Roland Engerand

(1892/1951)

Écrivain, il est l’auteur de poèmes, d’essais et de romans. Il fut officier instructeur à Saint-Cyr-l’Ecole puis s’installa jusqu’à sa mort à Saint-Cyr-sur-Loire.

Voir le document

William Ensom

(1796/1832)

Médaille d’argent de la Society of Arts pour un portrait de William Blake, il est connu pour ses gravures très soignées et ses aquarelles.

Voir le document

Charles Ephrussi

(1849/1905)

Historien de l’art, proche des artistes modernes et de Proust, il possède La Gazette des Beaux-Arts et est l’auteur de plusieurs ouvrages sur Dürer.

Voir le document

Maurice Escande

(1892/1973)

Acteur, metteur en scène, sociétaire (390e), puis doyen et administrateur général
de la Comédie-Française de 1960 à 1970.

Voir le document

Georges Esparbès (d’)

(1863/1944)

Ecrivain, auteur d’ouvrages sur l’épopée napoléonienne et le Premier Empire ; surnommé le chantre du grognard, il fut l’ami de Léon Bloy, Moréas et Tailhade.

Voir le document

Charles Henri d’Estaing

(1729/1794)

Amiral, il commande la flotte envoyée aux insurgents américains en 1778, échoue par deux fois devant Rhode Island et Savannah et remporte un demi-succès à la Grenade. Il sera guillotiné sous la Terreur.

Voir le document
Page 1 sur 212