REF: 11181

Très belle lettre d’Édith Piaf, en pleine tournée, adressée à Yves Montand

Édith Piaf (Gassion dite) (Paris, 1915/1963)
Célèbre chanteuse française.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 2 - Format : In-4

Lieu : Davos, Suisse

Date : 20 février 1946

Destinataire : Yves Montand

Etat : Pliures centrales.

Description :

Émouvante et longue lettre d'Édith Piaf, adressée à son amour d'alors, Yves Montand :

"Mon homme chéri

Nous voici à Davos, hier à St Moritz la salle était effroyable pour chanter, enfin on me dit à tous les endroits qu'ils n'ont jamais vu un tel succès, je me contente de ça, mais quand même c'est dure. J'ai un gros accrochage avec Robert et j'ai rendez vous tout a l'heure avec lui pour une explication qui sera je crois définitive, tu avais raison, il ne se prend pas pour rien et je crois qu'il n'accepte pas facilement de ne pas avoir la même vie que moi ici, je suis désolée mais je ne puis rien et n'y changerai rien. Je chante est après midi pour des hospitalisés et ce soir j'ai mon gala dans l'hôtel, il parait qu'ici tout ce qui est français ça marche pas, Georges Till [sic] est venu il y a huit jours et il avait douze personnes, il a refusé de chanter. Ca promet pour moi qui ne suis pas connu du tout, enfin, je verrai bien. [...] Déjà cinq jours que nous vivons séparés, crois tu que la vie est vide sans nous deux réunis. Le film avance t-il ? Je suis toujours fatiguée mais je crois que tout se remettra de soi même et qu'à mon retour je serai rétablie". Elle évoque Loulou et Boniface et termine ainsi "chaque lettre qui se termine me raproche un peu plus de toi, ah que les jours sont longs sans toi. Au revoir mon tout petit chéri, donne moi tes belles lèvres et tes beaux yeux... Je t'aime mon adoré, a demain et sois sage. Ta petite femme rien qu'a toi pour toujours. Pupuce".

Encre noire sur papier filigrané "BFK Rives". Bel en-tête imprimé en relief, en rouge, du nom de la chanteuse.

2900,00

Ajouter à la liste de souhaits