30%
REF: 8936

Rétablissement de la vérité sur l’administration de la province de Constantine en 1840.

Type de document : Manuscrit autographe et lettre autographe

Nb documents : 2 - Nb pages : 49 pp. 1/2 - Format : In-folio

Lieu : [Constantine]

Date : [1843]

Destinataire : Sans

Etat : petits défauts sans gravité

Description :

Manuscrit (27 pp. d'une fine écriture, avec ratures et corrections) intitulé "La Vérité sur l'administration de la Place de Constantine en 1839 et 1840", publié anonymement à Paris à l'imprimerie de Félix Loquin, en 1843, sous le titre "La province de Constantine en 1839 et 1840". Polémique après la publication à Paris d'une brochure anonyme, "Coup d'oeil sur l'administration française de la province de Constantine", par un Constantinien, attaque en règle contre les autorités militaires qui avaient géré la province en 1839-1840 (le maréchal VALEE à Alger, le général GALBOIS à Constantine), et défense de l'administration en 1841-1842, sous l'autorité du général NEGRIER. Le présent manuscrit conteste les thèses et l'impartialité du Coup d'oeil. Il défend notamment les chefs algériens exilés par Négrier et les « spéculateurs » européens qui fournissaient l'armée, et mitige les torts des interprètes véreux. Notre manuscrit présente des variations importantes par rapport au texte imprimé. La très longue lettre (brouillon de 22 pp. 1/2), de la même main non identifiée, s'adresse à un député et publiciste qui, dans une récente intervention à la Chambre, aurait voulu "enlever aux prédécesseurs de Mr le Gal Bugeaud, la gloire qu'ils ont acquise, et effacer, d'un mot, de nos annales les brillants faits d'armes qui ont eu lieu avant 1841, dans l'Algérie [...]".

1400,00 980,00

Ajouter à la liste de souhaits