REF: 10037

Correspondance de l’historien Eugène Albertini, sur ses activités à Alger .

Eugène Albertini (Compiègne , 1880/1941)
Formé à l'Ecole normale supérieure et membre de l'Ecole française de Rome, il obtient en 1920 la chaire des Antiquités de l'Afrique à la Faculté d'Alger, avant de devenir Directeur des Antiquités d'Algérie puis d'entrer au Collège de France.

Type de document : lettres autographes signées

Nb documents : 8 - Nb pages : 10 pp. 1/2 - Format : In-4, in-8 et in-12

Lieu : Alger, Kairouan, Montrouge et Paris.

Date : 1925-1940

Destinataire : A divers, dont François Doumergue (1858/1938), président de la Société de géographie et d’archéologie d’Oran

Etat : Deux feuillets perforés

Description :

Cette correspondance de l'historien Eugène Albertini porte essentiellement sur ses activités à Alger, comme directeur des Antiquités de l'Algérie : « Je suis bien aise que les pierres de Cacherou soient sauvées. Je n'ai pas eu de peine à faire décider par la Commission des Monuments historiques qu'elles seraient affectées au Musée d'Oran (qui renaîtra bien un jour ou l'autre), tout naturellement désigné pour recueillir les monuments du passé de l'Oranie. » Ou encore : « Il s'agit d'une grotte située près d'Honaïne ; un particulier a demandé l'autorisation de l'exploiter comme grotte à guano. Le directeur de l'Inscription maritime, M. Lacoste, qui s'intéresse à la préhistoire, dit qu'il ne s'agit pas de guano, mais plutôt d'un gisement paléontologique. » Il est également question de son obtention de la chaire de Civilisation romaine au Collège de France : « [...] les distinctions que j'ai reçues valent surtout à mes yeux pour les témoignages de sympathie dont elles ont été pour moi l'occasion. »

Sur un billet, la retranscription d’une inscription latine. Trois lettres sur papier à l’entête de la Direction des Antiquités de l’Algérie ; une carte postale de Kairouan. On joint un tiré à part de la notice nécrologique d’Eugène Albertini parue dans la Revue africaine (société historique algérienne) (Alger, LXXXV, n° 388-389, 3e et 4e trimestre 1941, p. 139-160). Certains noms dans la correspondance ont été effacés.

300,00

Ajouter à la liste de souhaits