REF: 10038

Correspondance de 10 lettres de l’historien René Cagnat.

René Cagnat (Paris, 1852/1937)
Epigraphiste, archéologue et philologue, spécialiste de l'antiquité romaine.

Type de document : lettres autographes signées

Nb documents : 10 - Nb pages : 11 pages ½ - Format : In-4 et in-8

Lieu : Paris, Alger.

Date : 1898-1928

Destinataire : A divers dont le Colonel Isidore Derrien (1839/1904), président de la Société de géographie et d’archéologie d’Oran

Etat : certains noms ont été grattés.

Description :

Dans cette correspondance de l'historien René Cagnat, il est notamment question de sa venue en Algérie, à l'occasion d'un banquet organisé par la Société de géographie et d'archéologie d'Oran : « Grâce à vous, je pourrai me croire président d'assises, moins les ennuis de la charge. Ce sera une nouveauté de plus dans mon existence. L'Afrique m'en a tant réservé que je ne m'étonne plus de rien. » A l'un de ses correspondants, il regrette le peu de prix académiques remis par l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres : « Hélas non, nous n'avons pas de prix pouvant être attribué à une société, à défaut de particuliers. Cette année nous ne disposons en faveur de l'archéologie que d'un seul prix, le prix Delalande Guérineau, qui est déjà décerné. Pour la géographie, nous ne possédons aucune récompense. Quant à l'Afrique, elle n'est représentée que par la médaille Blanchet, que vous avez déjà obtenue et qui est de valeur à peu près nulle financièrement. »

On joint une circulaire de la Préfecture d’Oran, signée du Préfet, adressée au Président de la Société de géographie et d’archéologie d’Oran, le Colonel Derrien, afin de faciliter la mission de René Cagnat, ainsi que le faire-part de mariage de la petite-fille de René Cagnat. Certaines lettres sur papier à l’entête de la Direction de l’Enseignement supérieur au Ministère de l’Instruction publique et de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres.

380,00

Ajouter à la liste de souhaits