Pierre-Hubert Anson

(1744/1810)

Député du Tiers Etat, économiste et philanthrope. Un des fondateurs des soupes populaires. En 1790, il propose d’utiliser les assignats pour liquider la dette publique.

Voir les documents

Henri Baudrillart

(1821/1892)

Économiste, disciple de Michel Chevalier, il enseigne l’économie politique au Collège de France et est rédacteur en chef du Journal des économistes (1855-1864). Il est également membre de l’Académie des sciences morales et politiques.

Voir le document

Adolphe Blanqui

(1798/1854)

Frère aîné d’Auguste Blanqui, il est économiste, titulaire d’une chaire au Conservatoire des arts et métiers puis directeur de l’Ecole spéciale du commerce et de l’industrie. Il fut également député, favorable à Louis-Philippe.

Voir le document

Étienne Bonnot de Condillac

(1714/1780)

Philosophe, écrivain, académicien et économiste français. Premier représentant du courant empiriste en France. Il eut une influence considérable.

 

Voir le document

Sébastien Bottin

(1764/1853)

Statisticien et administrateur, il a donné son nom à l’Almanach du Commerce de Paris qu’il dirige de 1819 à 1853.

Voir le document

Alexandre Boutowski

(1814/0)

Economiste russe, auteur d’un « Essai sur la richesse nationale et les principes d’économie politique » dans lequel il développe les théories de Smith et Rossi appliquées à son pays.

Voir le document

Ernest Brelay

(1826/1900)

Économiste, il collabore à de nombreux journaux spécialisés. Il est également député et membre du conseil municipal de Paris.

Voir le document
Page 1 sur 41234